Sigismond, le saint gaulois de Larressingle !

Vinaigrette 0
Statue de saint Sigismond, église de Larressingle - ©GO69 / CC-BY-SA Statue de saint Sigismond, église de Larressingle - ©GO69 / CC-BY-SA
Cité médiévale de Larressingle Cité médiévale

Saviez-vous que saint Sigismond est le patron de Larressingle ? L’église du village lui est dédié, d’ailleurs.

Venez voir... Sa statue figure en bonne place, dans le choeur : un saint qui a tout l'air d'un gaulois moustachu, mince !

En fait, le Bulletin de la Société archéologique et historique de Tarn-et-Garonne (2002, tome CXXVII) explique que le curé de Larressingle commande la statue à une fabrique de Toulouse, à la toute fin du XIXe s.

Ce qu'il veut ? Un saint, roi des Burgondes au VIe s, premier roi catholique martyr : Sigismond.

Les fistons de Clovis l'assassinent et le jettent dans un puits avec femme et marmots, à un endroit qui répond depuis au nom de Saint-Sigismond, près d’Orléans !

Un saint inhumé dans l’abbaye suisse de Saint-Maurice, et particulièrement vénéré en République tchèque : il en est le saint patron... Et c'est normal ! L’empereur Charles IV du Saint-Empire, au XIVe s, a rapporté quelques-uns de ses os à Prague...

Bref ! Nos sculpteurs toulousains utilisent pour modèle la statue du chef gaulois Vercingétorix, qui trône à Alésia, commandée en 1861 par Napoléon III et sculptée par Aimé Millet.

D'où le drôle de saint gaulois moustachu, à l'allure si guerrière, qui trône encore aujourd'hui dans l'église de Larressingle !


Et encore !