Petite histoire de Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux

Vinaigrette 0
La façade - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La façade - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux de Paris Eglise paroissiale

Une histoire de couleur

Blancs-Manteaux ? Des moines de l'ordre des Augustins, dit « religieux serfs de Sainte Marie » qui portent un vêtement blanc. Originaires de Marseille, ils s'installent dans la capitale et fondent un couvent plus une chapelle et un cimetière en 1258, sur autorisation de saint Louis.

En 1274, le pape supprime l'ordre et les moines de Saint-Guillaume originaires de Montrouge, les Guillemites, s'installent à leur tour en 1297 : leurs vêtements à eux sont noirs ! Qu'à cela ne tienne, on garde quand même le nom de Blancs-Manteaux... 3 siècles plus tard, les Guillemites cèdent la place aux bénédictins de Saint-Maur. C'est la Révolution qui les chassera du couvent.

L'église

La première chapelle, dédiée en 1397, a fait la place en 1685 à l'église actuelle construite sur les plans de dom Antoine de Machy. Les parents du futur ministre de Louis XIV Louvois, Michel Le Tellier et Elisabeth Turpin, posent la première pierre ! Le couvent ferme pendant la Révolution, son culte ne sera rendu qu'en 1802.

Une trentaine d'années plus tard intervient Victor Baltard : il ajoute une travée à la nef et flanque la façade sur la rue des Blancs-Manteaux d'un portail du XVIIIe siècle. Une relique, ce portail, puisque issue de l'église des Barnabites (sur l'île de la Cité), démolie pendant les grands travaux d'Haussmann !


Et encore !