Petite histoire du pont Saint-Michel de Paris

Vinaigrette 0
Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Pont Saint-Michel de Paris Pont

Ne vous trompez pas ! Ce pont ressemble au pont au Change trait pour trait, car reconstruit à la même époque sur le même modèle. Mais nous nous trouvons bien sur celui de Saint-Michel. Venez voir par là ! Savez-vous d'où vient ce nom dédié à l'archange ?

Saint-Michel, c'est l'ancienne chapelle du Palais, tout près de la Sainte-Chapelle, où se déroula le baptême de Philippe Auguste en 1165... Avant, le pont s’appelait « petit pont », puis « petit pont neuf » puis encore « pont neuf ». Voici son histoire...

En 1378, le roi Charles V charge le prévôt des marchands et capitaine Hugues Aubriot de la construction d'un nouveau pont en pierre près de la chapelle : les prisonniers du Châtelet sont mis à contribution... et sa construction s'achève 15 ans plus tard. 15 ans ? C'est long, pour un seul pont, dites donc !

Oui, mais on a rencontré de petits problèmes : un litige opposant la ville aux moines de Saint-Germain-des-Prés, qui prétendaient que le terrain, donc le pont, leur appartenait ! Bref... L'hiver de 1616 fut particulièrement rigoureux : un dégel brutal emporte la moitié du pont et ses habitations ! On le reconstruit aussitôt en pierre avec 32 maisons dessus ; des fripiers, des teinturiers et des parfumeurs viennent s'y installer.

Mais un décret royal de 1786 préconise la destruction des habitations présentes sur tous les ponts de Paris, lorsqu'on s'est rendu compte que ces derniers, trop fragiles, ne supportaient pas un tel poids... L'édit ne porta ses fruits sur le pont Notre-Dame qu'en 1808 : les bâtiments disparus, on aménage des trottoirs. En 1857, l'ingénieur Vaudrey, à la demande Napoléon III le reconstruit dans l’alignement du boulevard de Sébastopol, le décorant du N de l'empereur : 8 mois après, le pont est mis en circulation !


Et encore !