Petite histoire du château de Sainte-Suzanne

Vinaigrette 0
Vue d'ensemble - ©Jp.morteveille / CC-BY-SA Vue d'ensemble - ©Jp.morteveille / CC-BY-SA
Château de Sainte-Suzanne Château

Aujourd'hui propriété du conseil général de la Mayenne, Sainte-Suzanne, non content de posséder les titres de Plus beaux villages de France et de Petite cité de caractère, cache un petit château de style Louis XIII entouré d'épaisses fortifications ! Vite vite, son histoire... Au Xe siècle, Sainte-Suzanne entre en possession de Raoul de Beaumont, par alliance : un donjon rectangulaire se construit au siècle suivant. Assiégé par Guillaume roi d’Angleterre et duc de Normandie vers 1083, Hubert II de Beaumont fait appel à tous ses hommes pour affronter les troupes normandes. Yaa, à l'attaque ! Le siège dure 4 ans...

La forteresse est une nouvelle fois assaillie, mais par les Anglais cette fois, durant la guerre de Cent Ans. Le premier assaut date de 1359. Puis, en 1425, le comte de Salisbury oblige le capitaine Ambroise de Loré à se rendre. Finalement, les Anglais sont chassés en 1439... Quel désordre ! Peut-être un peu de répit, maintenant, histoire de souffler ? Effectivement... la paix revenue, le fief passe au XVe siècle à la famille d'Alençon.

En 1537, on trouve comme châtelaine Françoise d'Alençon. La future grand-mère d'Henri IV (eh oui) recevra le domaine avant que le roi ne le cède à son tour à sa femme la reine Margot, en 1594. Cette dernière le donne en 1604 à Guillaume Fouquet de La Varenne, contrôleur général des Postes et gouverneur d'Angers, homme de confiance d'Henri IV. Notre nouveau seigneur fait construire le corps de logis dès 1608, en pierre de taille et en tuffeau d'Angers. Tout refait à neuf, le château passe en 1771 à la Couronne : il fait partie de l'apanage du comte de Provence, le futur Louis XVIII, jusqu’à la Révolution !


Et encore !