Le jour où le Petit-Pont est parti en fumée

Vinaigrette 0
Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Petit-Pont de Paris Pont Accident

Du long de ses 40 m, c'est bien le plus court des ponts parisiens ! Et le plus ancien, puisqu’on en trouve la trace depuis l'époque gallo-romaine : du temps où Paris s'appelait Lutèce, c'était le seul moyen de communication entre la Cité et la rive droite.

Là, je vais vous parler de l'incendie de 1718, qui frappe le pont du XVIe s, petite construction pittoresque croulant sous le poids de maisons en bois...

Un cierge et une barque

Une drôle de tradition va avoir la peau du Petit Pont, en 1718...

On avait pour habitude, autrefois, lorsque quelqu’un était mort noyé, et qu’on n’avait pas retrouvé le corps, de mettre un cierge allumé dans une sorte de petite barque, qu’on laissait dériver sur la Seine.

Lorsque le « bateau » s’arrêtait, cela désignait l'endroit où la personne recherchée s’était noyée.

Un cierge dans une botte de foin...

Le 27 avril 1718, une bonne femme qui avait perdu son fils suit cette tradition à la lettre.

Mais quand le petit esquif arrive près d’un bateau chargé de foin, près du quai de la Tournelle, le cierge fout le feu au foin !

Vite ! Pour éviter que les flammes ne contaminent les autres bateaux de foin amarrés à côté, on coupe la corde qui relie le quai au rafiot en feu... qui du coup, se met à dériver.

Dangereusement, oulà !

Pour arriver... au niveau du Petit-Pont, construit à moitié en bois, croulant sous le poids des maisons bâties dessus. Oui, en bois aussi, ces foutues baraques !

3 jours de brasier intense !

Le feu se propage à une rapidité folle... impossible de l’éteindre...

Le brasier dure 3 jours. 3 jours d’apocalypse, où les gens viennent en masse regarder le terrible spectacle, suffocant, infernal. Avec un ciel orangé et rutilant, même la nuit !

Le bilan ? 8 millions de l’époque pour les biens perdus des marchands, sans compter les personnes mortes à cause de la chute du pont ou par noyade.

Un an après, en 1719, on achevait la reconstruction du nouveau Petit-Pont : cette fois, la pierre succède au bois, et l'architecte n'a pas osé bâtir des maisons en bois dessus…

Le pont actuel, à arche unique, construit en meulière et en ciment, date seulement de 1852.


Et encore !