Joux, le nid à hiboux de Mirabeau

Vinaigrette 0
Le fort - ©Ludovic Péron / CC-BY-SA Le fort - ©Ludovic Péron / CC-BY-SA
Château de Joux Château Emprisonnement Honoré de Mirabeau

Le jeune Honoré débarque là un beau jour de printemps 1775. Il y a quelques jours encore, il était enfermé au château d'If, près de Marseille. Le voilà donc au fort de Joux... Dire que c'est son paternel qui lui fait subir toutes ces incarcérations ! Quelle haine il doit avoir pour son rejeton...

Oh, mais ça va, il n'est pas trop malheureux ; la détention est plutôt douce à Joux ! On lui permet bien des libertés, comme de fréquenter le gratin à Pontarlier, la ville voisine. C'est là qu'il rencontre la jolie Sophie, marquise de Monnier. Elle venait d'épouser un vieux tout décrépi, elle, à 16 ans ! Quel gâchis, se dit Honoré, tout pensif...

Bientôt toute la ville est au courant de la liaison des deux amants. Le gouverneur du fort décide donc, fâché, de réintégrer Honoré dans sa prison... son « nid à hiboux égayé par quelques invalides », comme il dit ! Sauf que les deux se font la malle en Hollande quelques jours plus tard.


Et encore !