Château-Thierry, Marie Mancini et Jean de La Fontaine

Vinaigrette 0
Les remparts - ©Pline / CC-BY-SA Les remparts - ©Pline / CC-BY-SA
Remparts de Château-Thierry Fortification Marie Mancini Jean de La Fontaine

Martel en tête !

Charles Martel construit le château primitif de Château-Thierry vers 720, sur les bases d’un vieil oppidum (un fort) gallo-romain : la butte sur lequel il voit le jour porte le nom de Mont-Blanc. Au début du XIXe s., zou, on le rase !... ce qui explique son état actuel.

Rah, c’est dommage : il en avait vu, des choses, pourtant, ce châtiau... Mais au fait, Thierry, c’est qui ? La tradition dit que Charles Martel enferme le roi des Francs Thierry IV dans le donjon de la forteresse. Pourquoi ? Pour l’écarter du pouvoir, tiens...

Les remparts qui entourent encore partiellement la ville se construisent entre le IXe et le XVIIe siècle, essentiellement. Le château, lui ? Il bénéficie des agrandissements du comte de Champagne Thibaut IV, en 1230 : hé, vous vous souvenez ?

C’est lui, le poète trouvère amoureux de la reine Blanche de Castille, la maman du roi saint Louis. C’est pour elle qu’il ramène l’ancêtre de l’actuelle rose de Provins ! Bref. En 1285, le château se fait rattacher au domaine royal.

Marie Mancini

De Sedan à Château-Thierry

Ensuite ? Le château reçoit la belle Marie Mancini, la nièce du cardinal Mazarin. Petit flash-back : en 1526, Château-Thierry passe aux ducs de Bouillon, les La Tour-d’Auvergne (on les a rencontrés au château de Sedan : les bouillants Sangliers des Ardennes, avec pour devise « Si Dieu ne veut m’aider, le Diable ne peut me manquer » et « Nul ne s’y frotte ».

Oulà ! Ca rigole pas ! Donc, Marie épouse un duc de Bouillon en 1664. La belle Marie, le jeune Louis XIV en tombe raide dingue amoureux. Et c’est vraiment pas le moment ! Louis doit se marier avec l’Infante à Saint-Jean-de-Luz, et disons qu’il n’a plus du tout la tête à ça.

Il est même carrément prêt à tout laisser tomber pour les beaux yeux de Marie ! Il faut réagir, vite ! Alors on exile la jeune femme... Louis ne s’en remettra jamais...

Rencontre poétique

Mais là, Marie s’installe donc dans la grande forteresse de Château-Thierry pendant que son mari part guerroyer au loin. C’est loin d’être Versailles, ici, boouuh... Marie en pleurerait presque et tente de se refaire une petite cour improvisée.

Heureusement, lors de l’une de ses promenades, elle fait la rencontre d’un jeune poète natif de la ville : Jean de La Fontaine. Il n’a pas encore écrit grand-chose, mais coup de bol pour lui, elle a du nez et s’y connaît plutôt côté prose. Elle flaire le talent de jean et va l’introduire à la cour et faire sa renommée !


Et encore !