Bisbille au château d’Excideuil

Vinaigrette 0
Logis et château - ©Père Igor / CC-BY-SA Logis et château - ©Père Igor / CC-BY-SA
Château d’Excideuil Château

Neveu et oncle se cherchent

Pas fous, les vicomtes de Limoges : ils viennent s’installer sur le site stratégique d’Excideuil au cours du XIe s. et y font construire un château : un site qui surveille les confins du Périgord et du Limousin. Et très tôt, les ennuis commencent avec ceux-là.

Boh, une bisbille entre deux gaillards : Adhémar V le neveu bagarreur et Bernard de Comborn, l’oncle un peu plus sage. En 1166, le château d'Excideuil appartient à celui-ci. Mais il se fait capturer, et pour être délivré, demande de l’aide à son neveu.

Celui-ci veut bien à condition qu’il lui donne son château d’Excideuil, une terre que les siens avaient toujours convoité. Bernard, acculé, accepte à contrecœur. Mais une fois sur place, Adhémar devient un vrai tyran : le peuple n’en peut plus ! Du coup ils chassent Adhémar et rendent le château à Bernard. De là chamaillerie entre les deux...

Traquenard

Heureusement, un accord est trouvé, la réconciliation doit se faire au château d’Excideuil. Très bien ! Sauf qu’après ça, le même jour, Adhémar invite Bernard et un parent, Elias, pour dîner dans son fief de Ségur-le-Château (19). Méfiez-vous, les gars... Car à peine installés à table, les deux se font ligoter et enfermer.

Leurs amis, qui avaient été témoins de la réconciliation entre les deux hommes, prennent les armes contre Adhémar. Sale traitre ! Leur sang bout de fureur. Bernard récupérera son château... Et Elias, le parent qui s’était sauvé pendant le diner, se fait rattraper et tuer d’un coup d’épée...

La suite ?

Occupation anglaise pendant la guerre de Cent Ans, Jeanne d’Albret qui s’installe pendant les guerres de Religion... En 1582, devinez qui devient vicomte de Limoges et possède le château ? Le fiston de Jeanne, le futur Henri IV ! Par mariage, la terre d’Excideuil passe ensuite aux Talleyrand-Périgord... et l’abandon commence.


Et encore !