Petits meurtres entre proches, à Cordés

Vinaigrette 0
Image d'illustration - ©Public domain Image d'illustration - ©Public domain
Château de Cordés Château Homicide

Chez les d'Alègre, on a le sang chaud : ça s'entretue sec ! 1571 : Antoine d’Alègre, qui vient de sortir du jeu de Paume au Louvre, se fait assassiner (par derrière !) par son cousin Guillaume Duprat. Le début d’une longue série de meurtres et de règlements de compte en tout genre, chez les d’Alègre !

Les plus savoureux : en 1577, le frère d’Antoine, Yves, trouve la mort au château d’Alègre, assassiné à cause d’une femme... puis au tour d’Yves d’Alègre en 1583, le fils d’Antoine, qui se bat en duel, nu comme un ver, contre son cousin qui avait assassiné son père : couic, il le tue. En 1592, un sieur d’Alègre se trouve à Issoire dans le lit de Françoise d’Estrées, maman de la célèbre Gabrielle : on les tue tous les deux avant de les défenestrer...


Et encore !