Petite histoire de la collégiale Saint-Barnard de Romans

Vinaigrette 0
La collégiale - ©Fifistorien / CC-BY-SA La collégiale - ©Fifistorien / CC-BY-SA
Collégiale Saint-Barnard de Romans Collégiale

Romans doit son origine à la fondation d'un monastère par saint Barnard, archevêque de Vienne. Lorsque celui-ci meurt en 842, l'église créée par lui porte désormais son nom. Détruit par les Normands, l'édifice se relève au Xe siècle et la collégiale fraîchement achevée amène un grand nombre d'habitants à Romans. Sauf que... celle-ci est rasée en 1133 avec la ville et reconstruite entièrement peu après. Au milieu du XIIIe siècle, Jean de Bernin, archevêque de Vienne, ré-élève le chœur et le transept.

Les chapelles latérales datent des siècles suivants. Les guerres de Religion mettent à mal l'édifice en 1562 : les troupes du baron des Adrets saccagent l'intérieur. Une seconde incursion 5 ans plus tard ruine complètement la collégiale. Une restauration n'intervient seulement qu'en 1718 ! Après un classement comme monument historique en 1840, la voûte se fait restaurer dès 1841, les charpentes et la toiture en 1895. En 1857, on détruit le cloître.


Et encore !