Lourmarin, le lin et la Pologne

Vinaigrette 0
Les usines de lin, Zyrardow - ©Tomasz Kuran / CC-BY-SA Les usines de lin, Zyrardow - ©Tomasz Kuran / CC-BY-SA
Château de Lourmarin Château

Le temps passe... et Lourmarin passe aux Bruni de la Tour d'Aigues, en 1719. Puis en 1801, le château se fait acheter par Pierre de Girard, un industriel qui y installe une manufacture de soie. Son fiston, Philippe naît à Lourmarin. C’est lui qui invente en 1810 une machine mécanique à filer le lin. Belle invention : Napoléon Ier lui promet monts et merveilles, de l'argent surtout, pour développer son affaire.

Mais rien ne vient... Maudit Corse, va ! La faute à pas de chance... Ruiné, Philippe doit vendre le château s'il ne veut pas finir en prison à cause de ses dettes. Il trouve refuge en Pologne, où il fonde en 1833 une petite filature. Son affaire marche bien : il devient ingénieur en chef. Hé oui ! La Pologne a été bien plus reconnaissante : aujourd'hui encore, une ville porte le nom de Girard, Zyrardow.


Et encore !