Les jolis jardins d'Azay-le-Ferron

Vinaigrette 0
Le parc - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le parc - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château d'Azay-le-Ferron Château Jardin

Créé au XVIIe s, le parc couvre aujourd'hui 50 ha. De quand date sa première mention dans les archives du château ? De 1656 ! Il est décrit comme : « Des parterres avec une fontaine placée en leur milieu pour une superficie de 2 arpents, un petit parc contenant en bois de futaie 4 arpents et un verger contenant 3 arpents. » Le duc d'Humières (c'est à lui qu'on doit ces premiers jardins) a même fait planter un chêne, toujours visible aujourd'hui ! Au XVIIIe siècle, le château passe entre les mains successives de Nicolas-Louis de Breteuil, de Louis-François de Gallifet et de Jean-Baptiste-Marie du Tertre. Le parc se développe bien grâce à eux.

Mais il faut attendre le XIXe s pour que les jardins acquièrent leur apparence actuelle. En 1856, Antoine Luzarche demande aux frères Bülher, de talentueux paysagistes, de réaménager le parc. Ce sont eux qui vont créer les jolis bosquets et planter la belle collection d'arbres exotiques ! Les choses s’accélèrent au XXe s avec l'arrivée de Marthe et Georges Hersent. Dès 1920, ils créent les broderies de buis et les topiaires près du château. A la toute fin du XXe s, un verger de pommiers et de poiriers voient le jour. Puis Azay entre de plein pied dans le XXIe siècle avec l'implantation de rosiers hybrides du XIXe s : la réplique de la roseraie de l'Haye-les-Roses (94) !


Et encore !