Le terrible Grand-Guillaume à Olhain

Vinaigrette 0
Les bois autour d'Olhain - ©Velvet / CC-BY-SA Les bois autour d'Olhain - ©Velvet / CC-BY-SA
Château d'Olhain Château Brigandage

Au XVIe s, le bandit Grand-Guillaume et sa bande écument la région et viennent à Olhain pour mettre leur butin et fabriquer de la fausse monnaie. Après 20 ans de conneries en tout genre, il se fait arrêter en 1570 dans la forêt de Saint-Pol puis pendre à un arbre. Grand-Guillaume a marqué les esprits ! Même que sur la place de Béthune, on avait l’habitude, autrefois, de le représenter pendant les foires en géant hirsute et sauvage, une massue dans la main (vu dans le Guide de Flandre et Artois mystérieux, éd Tchou).

Mais voilà ce que dit l'Histoire de Saint-Pol de G.-E. Sauvage :

Il y a à 4 lieues de Saint-Pol, à deux lieues de Béthune, un château avec deux fortes tours, remparts, pont-levis et fossés bien remplis d'eaux. Ce château s'appelle Olhain, il est environné de grands bois. Un homme qui s'est fait appeler Grand Guillaume, après avoir dès l'âge de 15 ans abandonné son père et sa mère qu'on a trouvés poignardés quelque temps après dans leur lit, a ramassé des brigands comme lui dans la forêt d'Olhain.

Après qu'il y eut commis toutes sortes de méfaits, pillant et tuant tous les nobles hommes qu'il rencontrait, donnant une partie de leur argent aux serviteurs et serfs qui les accompagnaient et attachant aux arbres des chemins et aux murs des châteaux leurs nobles têtes ou leurs vénérables membres en lambeaux, par des machinations diaboliques il a su s'introduire dans les souterrains du château d'Olhain. De là ensuite par des maléfices dont Dieu nous garde, il a fait que la fille du châtelain devint enceinte par on ne sait quelle opération infernale et qu’elle a disparu.


Et encore !