La légende de la fileuse de Jumilhac

Vinaigrette 0
Image d'illustration, 1340 - ©Public domain Image d'illustration, 1340 - ©Public domain
Château de Jumilhac Château Destin tragique Légende

Connaissez-vous la fileuse de Jumilhac ? Une légende, enfin... un vrai calvaire.

Celui vécu par Louise de Hautefort, la fille du marquis de Hautefort.

20 ans, séquestrée dans une petite pièce voûtée du château de Jumilhac.

20 ans, 20 longues années à maudire son mari, Antoine de Jumilhac.

Une Louise claquemurée pendant que môssieur galope loin, à la guerre...

Mieux vaut être prudent, avait dit le bougre, sacrément jaloux. Les amants, ça va, ça vient. Pas touche à ma femme !

Alors il l'avait cloîtrée tout en haut de cette tour, dans ce cocon-prison de pierre et de larmes.

Pour passer le temps, la pauvre Louise file sur son rouet. Et dessine la mystérieuse fresque encore visible, sur les murs de sa prison...

On dit aussi qu’elle a eu un amant.

Un seigneur du coin déguisé en berger, qui venait recevoir les lettres tremblantes d'amour que Louise lui envoyait de la fenêtre de sa tour, dissimulées dans un fuseau de laine…


Et encore !