La duchesse, l'âne et la charrette

Vinaigrette 0
La pagode - ©Hélène Rival / CC-BY-SA La pagode - ©Hélène Rival / CC-BY-SA
Pagode de Chanteloup Château Château de la Loire Etienne-François de Choiseul

A la fin, Choiseul n'a plus d'argent. Il faut dire que recevoir, offrir les meilleurs vins, la meilleure table, ça coûte des sous ! Il a même ruiné sa femme. Un jour qu'elle se promène près de Chanteloup, elle rencontre un paysan. « Vous ne me reconnaissez pas ? » lui demande-t-il.

« Je suis Pierre, vous savez bien, qui ramassait, sauf votre respect, du crottin sur la route de Chanteloup. Vous lui demandiez toujours ce qu'il désirait pour être heureux. Je vous disais un âne et une charrette. Vous me les avez donnés et ça m'a beaucoup aidé. Je suis riche, très riche. Et vous madame ? Serait-il vrai à ce qu'on dit, que vous ne l'êtes plus ? Eh ! Mais si, vous l'êtes encore... Car ce que j'ai est à vous, madame, puisque vous m'avez donné l'âne et la charrette. Hé bien, vous me ferez plaisir de les reprendre. »

Mme de Choiseul n'oublia jamais cette rencontre. Elle paiera toutes les dettes de son mari et se retirera au couvent jusqu'à la fin de sa vie...


Et encore !