Ussé et Claire de Duras, la frangine de Chateaubriand

Vinaigrette 0
Le cèdre - ©Mária Nemes / CC-BY-SA Le cèdre - ©Mária Nemes / CC-BY-SA
Château d'Ussé Château Château de la Loire François-René de Chateaubriand Claire de Duras

La jolie Bretonne prend la plume

Ussé passe au duc de Duras en 1807 : aaah, la grande histoire entre la duchesse de Duras et Chateaubriand... un Chateaubriand qui rapporte les cèdres du Liban de Terre Sainte, plantés près de la chapelle en 1817...

La duchesse de Duras est née Bretonne, Claire de Kersaint. Fille d'un célèbre amiral envoyé à l'échafaud, elle est jolie, sans plus, mais elle a de l'esprit. Elle tient des salons à Ussé comme à Paris et prend la plume pour écrire deux romans, Ourika et Edouard.

Bof, une groupie de plus

Un beau jour de 1809, elle fait la rencontre d'un autre Breton, Chateaubriand. Et c'est le coup de foudre. Claire ne pense plus qu'à lui, elle cherche par tous les moyens de se faire aimer de lui.

Lui, le grand écrivain, a déjà une jolie demoiselle à ses basques. Et puis, une admiratrice de plus, ça le flatte... mais c'est tout. Il ne la trouve pas spécialement jolie, la duchesse. Elle sera « sa sœur », au grand dam de Claire, qui aurait tant espéré autre chose... Elle meurt bien loin de la Touraine, sous le soleil de la Côte d'Azur. Loin aussi de son « frère » écrivain.


Et encore !