Petite histoire de Notre-Dame de Paris

Vinaigrette 0
Le chevet - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le chevet - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Cathédrale Notre-Dame de Paris Cathédrale

En 1163, l'évêque de Paris Maurice de Sully pose la première pierre d'un nouvel édifice destiné à remplacer l'ancienne cathédrale Saint-Etienne érigée au VIe siècle. Après Noyon et Senlis, au cœur du domaine royal, s'ouvre un grand chantier de l'art gothique. Philippe Auguste avant son départ à la croisade de 1190, a dit combien cette entreprise lui tenait à cœur. Si la cathédrale est un jour achevée, «  aucun autre monument ne pourra lui être comparé  ». Les travaux avancent avec rapidité.

En 1182, l'autel principal du chœur est prêt à être consacré et en 1196, à la mort de Maurice de Sully, la plus grande partie de la nef est construite. La façade débute en 1218, pour s’achever vers 1223, sous Philippe Auguste. En 1257, l'évêque de Paris Régnault de Corbeil fait commencer le portail méridional. Les chapelles qui entourent le chœur datent du XIVe siècle. A l'intérieur, trois magnifiques roses : celle de la façade sud, restaurée au XVIIIe siècle, celle de l'ouest, remaniée par Viollet-le-Duc, et celle du nord, qui a conservé ses vitraux du XIIIe siècle intacts ! Après la Révolution, devenue temple de la Raison, puis magasin de fourrages, notre cathédrale voit Napoléon se faire sacrer empereur en 1804. Il faut attendre 1844 pour que Viollet-le-Duc entreprenne une grande restauration.


Et encore !