Et tout commence par l'assassinat de saint Cyr...

Vinaigrette 0
Le village et le Lot - ©LeNanou / CC-BY-SA Le village et le Lot - ©LeNanou / CC-BY-SA
Cité médiévale de Saint-Cirq-Lapopie Cité médiévale

Une tradition bien sanglante, pour un si joli village ?

Hé oui. Saint-Cirq-Lapopie doit son nom, selon la légende, à saint Cyr de Tarse.

Un saint martyrisé à Tarse (Turquie), vers 304, avec sa maman, Julitte. Plus jeune martyr chrétien que lui, vous ne trouverez pas... puisqu’il meurt à l’âge de 4 ans !

Julitte et Cyr

Il ne fait vraiment pas bon d’être chrétien, au IIe s...

Les Romains, en bons païens fanas de divinités multiples et variées, vous faisaient payer votre foi monothéiste...

Cyr habite alors Antioche, une petite cité aujourd’hui située en Turquie, proche de la frontière syrienne. Sa maman, une jeune veuve du nom de Julitte, l’élève en bon chrétien.

Jusqu’à ce que l’empereur romain Dioclétien décide de persécuter les chrétiens... La vie toute tranquille de Julitte et Cyr bascule dans l'horreur !

La fuite en Turquie

Obligés de fuir, mère et fils se font finalement arrêter dans la ville de Tarse.

Le procès commence. Julitte, son petit Cyr dans ses bras, ne veut rien renier de sa foi.

Quand on lui demande qui elle est, d’où elle vient, elle répond d’une voix forte et assurée : « Je suis chrétienne. »

Et on la torture... Le juge ordonne qu’on lui apporte Cyr, qui hurle tout tremblant. Une fois dans ses bras à lui, il tente de l’empêcher de pleurer, le fait sauter sur ses genoux... rien à faire.

Scènes d'horreur

Cyr, les yeux rivés sur sa maman, assène des coups de poings et d’ongles au juge, en piaillant de sa petite voix que lui aussi, il est chrétien.

Fou de rage, le juge le fait torturer. On dit que ce que les bourreaux font au petit comme horreurs se retournent contre eux : ils se retrouvent ébouillantés et fouettés...

Alors, pour en finir, le juge attrape l’enfant et lui fracasse la tête contre un mur du palais...

Quelle horreur ! La pauvre Julitte a vu mourir son petit. Heureusement pour elle, elle n’en avait plus longtemps à souffrir de ses blessures...

Saint Cyr partout en France

La tradition raconte que les restes du petit martyr auraient été ramenées en France par un certain saint Amadour... oui, celui du célèbre Roc !

Celui-ci distribue ces reliques un peu partout en France. Au total, 42 localités portent le nom de Saint-Cyr !

Quant à l'église gothique de Saint-Cirq-Lapopie, elle est dédiée à Cyr et Julitte : elle date de 1522, construite sur l’ancienne église romane.


Et encore !