Les Stuarts, des Ecossais en terre berrichonne

Vinaigrette 0
Galerie des Stuarts - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Galerie des Stuarts - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château de la Verrerie Château Jean Stuart de Derneley

Tous contre les Anglais !

Le roi Charles VII, à la mort de son père, voit son accession au trône de France compromise par le roi d'Angleterre, Henri V. Mais c'est sans compter le soutien de l'Ecosse, alliée des Frenchies et ennemie héréditaire de l'Angleterre !

Parmi les soldats écossais venus combattre en France, on compte Jean Stuart de Darnley (qu'on retrouve à Aubigny-sur-Nère) qui en 1423, reçoit pour tous ses services la seigneurie d'Aubigny-sur-Nère et celle de La Verrerie... qui porte bien son nom, puisqu'on y trouve une fabrique de verre !

Les Stuart : Ecossais et Berrichons

Le fils de Jean, Bérault Stuart, en hérite et s'intéresse à cette verrerie où n'existe alors qu'un modeste logis. Hé bien, faisons construire un château ! De cette époque, la toute fin du XVe siècle, datent les différentes constructions de style gothique, le corps de logis, la chapelle et le châtelet d'entrée.

La 2e campagne de travaux menée vers 1530 par Robert Stuart, lord Lennox et maréchal d'Aubigny, ajoute au 1er logis une aile en retour d'équerre encadrée par deux pavillons carrés, ornée d'une galerie basse à arcades avec une galerie haute à fenêtres à meneaux.

En 1672, le 11e seigneur d'Aubigny meurt. Il s'appelait Henry Stuart, lord Darnley. Le château de la Verrerie revient alors au roi anglais Charles II : un descendant des Stuart, le roi ! Damned !

Mais, c'est qu'il ne va pas devenir le vulgaire vassal du roi de France, tout de même ? Alors, le château de la Verrerie revient en 1673 à Louise-Renée de Penancouët de Keroualle, duchesse de Portsmouth... et favorite du roi d'Angleterre Charles II.


Et encore !