This website requires JavaScript.

7 choses à savoir sur l’île des Faisans

Quand : 1525 - 1904

Ile des Faisans | ©Tangopaso / Wikimedia Commons
Ile Ile des Faisans

Une île minuscule à la frontière avec l'Espagne, bourrée d'histoires !

1 - Une île entre deux pays

L’île des Faisans mesure 210 m de long sur 40, pour une superficie de 6 820 m².

Elle se trouve sur la Bidassoa, fleuve du pays basque qui se jette dans le golfe de Gascogne, sur la frontière espagnole.

D’un côté, vous avez Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques. De l’autre, l’Espagne, avec la ville d’Irun !

2 - Trafic de princes, trafic de princesses...

En 1526, François Ier, fait prisonnier par Charles Quint à la bataille de Pavie, y est échangé contre ses deux fils.

Ensuite, en 1615, on y « troque » des fiancées royales : la fille d’Henri IV, Élisabeth de France, fiancée de Philippe IV d’Espagne, et la sœur de ce dernier, Anne d’Autriche... la fiancée promise à Louis XIII, fils d’Henri IV et frère d’Élisabeth !

C’est là aussi qu’a lieu l’échange, en janvier 1722, de la toute petite fiancée du jeune Louis XV, l’infante Marie-Anne-Victoire (3 ans !), contre la fille du régent Philippe d’Orléans, 12 ans.


L'échange d'Anne Autriche et d'Elisabeth de Bourbon

L'échange d'Anne Autriche et d'Élisabeth de Bourbon | ©Metropolitan Museum of Art / CC0

3 - L'île est aussi appelée île de la Conférence

L’histoire se passe en 1659, avec le mariage franco-espagnol de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche… une Habsbourg d’Espagne, malgré son nom !

Le mariage se négocie en même temps que le traité de paix des Pyrénées, signé ici, sur l’île des Faisans. D’où également le nom d'île de la Conférence !

Un traité qui doit conclure la paix entre les deux royaumes, après des décennies de guerres.

Les pourparlers durent plusieurs mois, avant la signature du traité et le mariage des deux fiancés à Saint-Jean-de-Luz, en juin 1660.

Un monument commémoratif voit le jour au milieu de l’île, en 1861 !


Monument commémoratif sur l'île des Faisans

Monument commémoratif sur l'île des Faisans | ©Zarateman / Wikimedia Commons / CC0

4 - Un duel a eu lieu sur l'île !

7 décembre 1904.

L’île va être témoin d’un duel entre Jean Jaurès et Paul Déroulède, nous apprend La mort en face : Histoire du duel en France de la Révolution à nos jours de François Guillet (2010).

Mille spectateurs se sont amassés en ce petit matin d’automne un poil frisquet, mais au ciel bleu éclatant.

Jaurès le grand leader socialiste, s’était senti insulté par une lettre signée Déroulède, le nationaliste, exilé à Saint-Sébastien au nord de l’Espagne, à cause de son coup d’État de 1899 : « … Je vous tiens, vous Monsieur Jaurès, pour le plus odieux pervertisseur de consciences... »

Jaurès veut laver son honneur à l’épée !

L’échange est bref. Deux balles, bam, bam. Aucune ne touche leur cible. Match nul !


Jaurès par Nadar

Jaurès par Nadar | ©Musée de Bretagne / Public domain

5 - C’est un condominium, le plus petit du monde !

Le traité de Bayonne, signé par Napoléon III et Isabelle II d’Espagne en 1856, fait de l’île des Faisans un condominium.

Condominium ! La définition du Larousse dit : « Droit de souveraineté exercé en commun par plusieurs puissances sur un même pays. »

Le mot vient du latin condominium, qui signifie « souveraineté ».

Et c’est exactement ce qu’est l’île des Faisans ! Ce qui veut dire qu’elle est administrée alternativement par la France et par l’Espagne, avec un changement d’administration tous les six mois : du 1er août au 31 janvier pour la France, du 1er février au 31 juillet pour l’Espagne.

C’est l'article 27 du traité qui le dit :

« L'île des Faisans, connue aussi sous le nom de l'île de la Conférence, à laquelle se rattachent tant de souvenirs historiques communs aux deux Nations, appartiendra indivis à la France et à l'Espagne »
(Recueil des traités de la France, J. de Clercq, 1880).


Médaille commémorant le traité des Pyrénées (J. Mauger, 1699)

Médaille commémorant le traité des Pyrénées (J. Mauger, 1699) | ©Rijksmuseum / CC0

6 - Les vice-rois de l'île

Le condominium de l’île des Faisans se fait gérer par des vice-rois, depuis 1856 et le traité de Bayonne !

Qui sont-ils ?

Côté français : le commandant de la marine nationale de Bordeaux jusqu’en 2015, puis à partir de 2018, celui de la station de la Bidassoa.

Côté espagnol : le commandant de la base navale de Saint-Sébastien.

Un titre ronflant porté notamment par l’écrivain et officier de marine français Pierre Loti (Pêcheur d’Islande, Ramuntcho)...

7 - Une histoire de frontière !

Le tout premier acte mentionnant une frontière entre l’Espagne et la France date de 1659, avec le traité des Pyrénées signé (on l’a vu plus haut) sur l’île des Faisans !

L’article 42 indique que « les monts Pyrénées qui avaient anciennement divisé les Gaules des Espagnes seront aussi dorénavant la division des deux mêmes royaumes. »

Mais la notion de frontière reste tout de même assez floue...

Il faut attendre 1856 et le traité de Bayonne (oui, celui du condominium), pour clarifier les articles du traité des Pyrénées, puis ceux de 1862 et 1866 pour obtenir le tracé de la frontière actuelle.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !