This website requires JavaScript.

Une petite histoire du château de Saint-Brisson : le dernier raid de Louis VI

Quand : 1135

Le château | Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château Louis VI le Gros Château de Saint-Brisson-sur-Loire

C’est le chroniqueur Suger qui rapporte cette histoire... nous voilà en 1135.

Le château de Saint-Brisson-sur-Loire appartient alors à un seigneur dont l’Histoire n’a pas gardé le nom.

Une brute de la pire espèce, qui détrousse les marchands et rançonne les voyageurs !

Le roi Louis VI fait seller son cheval, bien décidé à botter les fesses du rustre. Et ça, ça en étonne plus d’un. Pourquoi ?

Parce que Louis VI n’a jamais aussi bien porté son surnom de Gros. Il a 50 ans à peine, mais il est quasi impotent.

« La graisse qui surchargeait son corps le forçait bien malgré lui au repos. Il était si gras, qu’il lui fallait se tenir presque droit dans son lit », raconte Histoire de France de Henri Martin (1855) !

Il est incapable de marcher, alors, monter à cheval, je ne vous raconte pas...

Le château

Le château | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA

Alors, là, à la tête de son ost, entouré de ses écuyers qui l’ont mis à cheval tant bien que mal, il part, galope fissa vers le château de Saint-Brisson avec sa « très belle armée ». Incroyable.

Là-bas, il ordonne au seigneur de se rendre. Refus dudit rustre, que nenni !

Alors, le roi « détruit le château par les flammes et contraint la tour et le seigneur à se rendre à discrétion, en punition de la rapacité de celui-ci et des déprédations qu’il exerçait sur les marchands. »

Ce raid mouvementé sera le dernier du roi. Il meurt deux ans après, en août de l’année 1137. Une dysenterie... Vous trouverez son gisant dans la basilique Saint-Denis !

Le château

Le château | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA


À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !