This website requires JavaScript.

Petite histoire de Saint-Trophime d'Arles

L'église | Sébastien HOSY / CC-BY-SA
Eglise paroissiale Eglise Saint-Trophime d'Arles

Qui est saint Trophime ? Un disciple de saint Paul qui évangélisa la ville d'Arles.

Quoi de plus normal donc, de lui dédier cette église en 1152 ?

Construite selon le plan des églises romanes, elle est réédifiée de 1421 à 1450 par le cardinal Alleman.

Réédifiée, oui, car Saint-Trophime est de fondation ancienne, vouée d'abord à saint Etienne, détruite pendant l'invasion des Sarrasins au début du VIIIe siècle.

On refait le transept et la travée voisine de la nef à la fin du Xe siècle, on remanie toute la nef de 1140 à 1152.

La crypte date de cette époque, l'abside et les absidioles sont détruites au XVe siècle pour construire un nouveau chœur avec chapelles rayonnantes.

Des chapelles latérales à la nef sont élevées à la fin du XIIIe siècle.

Allez, venez, ressortons. Regardez ces magnifiques sculptures de la façade, de la fin du XIIe siècle !

Ce portail évoque la création d'Adam et d'Eve, mais aussi le Jugement dernier.

Ces bas-reliefs sont séparés par de petites colonnes auxquelles sont adossées les statues en pied des apôtres.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !