This website requires JavaScript.

Nicolas Ferry, souvenirs du nain Bébé au musée Lorrain

Le musée Lorrain | ©Pedro J Pacheco / CC-BY-SA
Musée Nicolas Ferry Stanislas Leszczynski Palais ducal de Nancy

Nicolas Ferry, alias Bébé, est le plus célèbre des « nains de cour » de la cour lorraine du duc Stanislas.

Le musée Lorrain expose quelques objets lui ayant appartenu.

Le mannequin de Bébé

Voici le mannequin en bois de Bébé, avec sa tête en plâtre peinte au naturel et sa perruque en vrais cheveux.

Elle a été moulée sur la tête en cire conservée, avec le squelette de Bébé, au muséum d'Histoire naturelle de Paris.

Les vêtements ? Les originaux ayant appartenu à Nicolas Ferry !


Mannequin représentant Bébé

Mannequin représentant Bébé | ©Ji-Elle / CC-BY-SA

Maison tout confort !

Stanislas lui fait construire une maison de bois roulante sur mesure, entièrement meublée, comprenant salon, salle-à-manger, chambre, vestibule et terrasse.

Dans de toutes petites cages, on trouve même de minuscules tourterelles blanches envoyées par l'impératrice de Russie...

Je vous donne la description de ladite maison :

« C’était un château dans toutes les règles : vestibule, salle, salon, chambre à coucher, rien n’y manquait. Il y avait même un jardin planté d’arbres, des bassins, un parterre, et des fleurs.
« L’ameublement répondait à merveille à l’édifice ambulant. Les chaises, les tables, les lits, les pendules, tout y était à la mesure du propriétaire.
« On y avait même consacré une pièce exprès pour un billard très joli. »
(Vie des enfants célèbres, Fréville, 1820)


Nécessaire de table de Bébé

Nécessaire de table de Bébé | ©Ji-Elle / CC-BY-SA

Portrait et couverts

Le musée Lorrain expose également un portrait peint de Bébé avec un chien, attribué au peintre de Stanislas, le sieur Girardet.

Mais aussi un joli nécessaire de table en cuivre doré.

On aurait aimé y trouver d'autres souvenirs de Bébé, comme son carrosse tiré par de petites chèvres blanches.

Cet objet atterrit à la mort de Bébé chez une famille de Lunéville, dont les enfants jouèrent beaucoup avec. Puis, tout cassé, il arrive chez un maçon qui s’en sert comme d’une brouette, pour ses récoltes...

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !