This website requires JavaScript.

Margot à Cazeneuve : ses histoires intimes ne regardent qu'elle

Quand : 1583

Margot | the lost gallery / CC-BY
Château Adultère Henri IV Reine Margot Château de Cazeneuve

Visiter Cazeneuve, c’est découvrir pourquoi, en 1583, Henri IV y enferme sa moitié, la reine Margot. Il est question d’annulation de mariage... et d'amants dans une grotte !

Pourquoi Henri IV à Cazeneuve ?

On peut faire remonter les origines de Cazeneuve au XIe s. Là, on trouve sur le site, non pas un château, mais une simple petite tour de pierre.

Amanieu VII d'Albret construit un château au XIVe s, tout près de cette tour.

Et en 1484, écoutez ça : Jean d'Albret épouse l'héritière du royaume de Navarre, Catherine de Foix.

C'est comme ça que leur fille Jeanne d'Albret donne le château à son fils Henri, en 1572.

Henri ?! Hé oui, le futur roi de France Henri IV !

Le mariage politique

1572, c'est aussi la date à laquelle Henri épouse Marguerite de France, la fille de Catherine de Médicis et d'Henri II... la reine Margot !

Un mariage politique, destiné à réconcilier protestants et catholiques, pensant les guerres de Religion : Henri de Navarre est le fils de la très huguenote Jeanne d’Albret.


Cazeneuve

Cazeneuve | ©Pline / CC-BY-SA

Le « divorce »

Le couple n’est pas vraiment heureux... Déjà parce que Margot collectionne les amants... pire que le Vert Galant avec les dames !

C’est pour ça que son frère Charles IX l’envoie en exil au fin fond de l’Auvergne…

Mais pire, au bout de plusieurs années de vie commune, Margot n'a pas donné d’héritiers à Henri.

Ils vivent séparés depuis le printemps 1585.

La procédure d’annulation du mariage d’Henri et de Margot se conclut en décembre 1599. Enfin ! La procédure a tout de même été entamée au printemps 1593 !

A Cazeneuve

Dans l'attente de son divorce, Henri enferme Margot dans ses appartements, à Cazeneuve.

Ca empêchera la belle aux mœurs un peu légères d’aller courir le guilledou, na ! Tu parles...

Surprise par Henri, un jour, en charmante compagnie, elle lui aurait lancé :

« Est-ce un crime d'aimer toujours ? M'en punir est-il de raison ? Point ne sont de laides amours, non plus que de belles prisons. »


Rôôh, c'est joli. Tellement joli, qu’on a gravé ces deux dernières phrases sur la cheminée du grand salon de Cazeneuve !


Les abords de la grotte de Margot

Les abords de la grotte de Margot, Cazeneuve | © dizzymissytrolly / CC-BY-SA

La grotte secrète de Margot à Cazeneuve

On raconte aussi que Margot allait rejoindre ses amants dans une petite grotte près de la rivière Ciron, non loin du château, par un réseau de galeries souterraines...

Le nom du lieu ? Les « bois de la reine » ! Ah ah, on se demande bien ce qu’elle y faisait...

La boucle est bouclée !

C'est un Louis XIII encore adolescent qui débarque à Cazeneuve, en octobre 1620.

Hé, le jeune Louis est chez lui, dans le château de son père disparu et de sa marraine, Margot !

Ils s'aiment bien, ces deux-là : Louis l'appelait « Maman ma fille » depuis toujours !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !