This website requires JavaScript.

Le jour où Berlioz entonne sa Marseillaise dans la galerie Colbert

Quand : 29 juillet 1830

Berlioz | ©Bergen Public Library Norway / Public domain
Rue Quartier Galerie Colbert de Paris

Berlioz, sa Marseillaise

Héééé ! Quelqu’un vient de tourner de l’œil, dans la galerie Colbert noire de monde.

Des cris. On le ramasse, il est tout pâle.

Mais c’est Berlioz ! Hector de son p’tit nom.

Bon alors, pour faire simple, Berlioz, c’est LE compositeur romantique du XIXe s.

On lui doit la Symphonie Fantastique.

Mais il compose aussi sa propre version de la Marseillaise, qu'il entonne dans la galerie Colbert…

Voui : le chant patriotique créé par Rouget de Lisle, en 1792.

Abandonné en 1804 avec l’Empire, remis à l’honneur en 1830 pendant la Révolution des Trois Glorieuses (celle du tableau de Delacroix, La Liberté guidant le Peuple)…


Dans la galerie Colbert

Donc en 1830, Hector et quelques amis sont de passage, dans la capitale.

La foule les ont suivis, depuis le Palais-Royal jusqu’à la galerie.

On lit ceci dans ses Mémoires :

« Nous nous échappons à grand peine. Le flot nous poursuit. Parvenus à la galerie Colbert qui conduit à la rue Vivienne, cernés, traqués comme des ours en foire, on nous somme de recommencer nos chants. »


Il se réfugie au premier étage de la rotonde, dans le petit magasin d’une mercière qui leur ouvre la porte.

Là, depuis le balcon, Berlioz entonne sa Marseillaise.

« Aux premières mesures, la bruyante cohue qui s’agitait sous nos pieds s’arrête et se tait. Après le 2nd couplet, on se tait encore, après le 3e, même silence.
« J’étais extrêmement désappointé du silence obstiné de nos auditeurs. Mais à la 4e strophe, n’y tenant plus, je leur crie : « Eh sacredieu ! Chantez donc ! »
« Le peuple alors de lancer son « Aux armes citoyens » avec l’ensemble et l’énergie d’un chœur exercé.
« Il faut se figurer que la galerie qui aboutissait à la rue Vivienne était pleine, que celle qui donne dans la rue Neuve-des-Petits-Champs était pleine, que la rotonde du milieu était pleine, que ces 4000 voix étaient entassées dans un lieu sonore fermé à droite et à gauche par les cloisons en planches des boutiques, en haut par des vitraux, et en bas par des dalles retentissantes... »


Waouh, ça fait trop d’émotions pour Hector... qui tombe dans les pommes !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !