This website requires JavaScript.

La tombe du marquis de La Fayette

Tombe de La Fayette, cimetière de Picpus | ©Tangopaso / Public domain
Lieu de sépulture Marquis de La Fayette Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix-de-Picpus

Un VIP, au cimetière de Picpus ? La tombe du célèbre marquis de La Fayette !

Petit rappel : qui se cache derrière La Fayette ?

Gilbert du Motier de La Fayette ? Le héros qui participe à la guerre d’Indépendance des Etats-Unis !

Il a 20 ans, en 1777, quand il embarque direction l'Amérique.

Une terre secouée par le besoin de liberté de ses colonies, qui font tout pour se libérer de siècles de joug britannique.

Gagner leur indépendance, par les armes. Gilbert combat aux côtés des rebelles, puis rentre en France.

Il sait que seul, il ne peut rien faire.

Alors, il en cause autour de lui. Convainc Louis XVI d’envoyer des hommes, des armes. Et vite !

Et le voilà qui repart en 1780, cette fois, pour gagner la bataille de York Town.

Celle qui donne l’indépendance aux Etats-Unis. Enfin !


La Fayette

La Fayette | ©Austrian National Library (ÖNB) / Public domain

La Fayette à Picpus

Auprès des miens

Peu avant sa mort en 1834, La Fayette demande à reposer au cimetière de Picpus.

Auprès de sa femme Adrienne, née de Noailles, qui l’attend là depuis 1807.

Elle repose auprès de sa sœur, sa mère et sa grand-mère, toutes trois guillotinées sur la place du Trône et jetées dans les fosses communes de Picpus, en 1794.

Un peu de terre américaine...

Gilbert a ramené de la terre d’Amérique, exprès pour en recouvrir sa sépulture, raconte Chateaubriand dans ses Mémoires d’Outre-Tombe

De la terre fraîche de Brandywine, en Pennsylvanie, du nom de la bataille livrée en septembre 1777 contre l’Angleterre.

La première bataille du jeune marquis, qui y sera blessée à la jambe mais gagnera le respect de tous... à commencer de l'illustre George Washington !

Des Américains et un drapeau

Le drapeau américain flotte fièrement sur la tombe du marquis.

Tous les 4 juillet, on le remplace par un nouveau.

Tous les ans à cette date aussi, une délégation américaine vient déposer une gerbe sur la sépulture.

Le jour de l’Independance Day, le 4 juillet 1917, le colonel Charles Stanton, aux côtés du maréchal Joffre, lance le mythique : « La Fayette, nous voilà ! »

Pour dire, hé ! Tu es venu nous donner un sacré coup de main, chez nous, pour notre indépendance.

Maintenant, nous vous rendons la pareille pour aider les alliés et gagner la Première Guerre Mondiale…

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !