This website requires JavaScript.

La bien nommée bêtise de Cambrai !

Quand : 1850

Les bêtises | Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Spécialité

Késako ?

Vous connaissez forcément ce bonbon blanc, avec sa jolie rayure ambrée sur le dessus...

Une des recettes phares de la région Nord !

La bêtise nous vient de Cambrai et date de 1850.

A l'origine parfumé à la menthe, elle est aujourd'hui déclinée à la violette, au citron, à la pomme, à la framboise.

Pourquoi ce nom de bêtise ? Parce que le confiseur aurait raté ses bonbons à la menthe, les soufflant et leur donnant une forme inhabituelle.

Un peu comme la tarte Tatin, la bêtise résulte d'une (belle) erreur ! Et la fabrication ?

On mélange du sucre et du glucose qu'on fait bouillir : on obtient alors une pâte qui après avoir reposé, va être étirée, étirée, pour prendre sa couleur blanche inimitable.

On ajoute ensuite les parfums (naturels, bien sûr).

Et le filet orangé sur le bonbon, qu'est-ce que c'est ? Du caramel !


Les bêtises

Les bêtises | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA

La petite histoire

Réalisée vers 1850, deux confiseurs de Cambrai se disputent la paternité de la bêtise : les Afchain et les Despinoy.

Elle a néanmoins valu à monsieur Despinoy des récompenses dans les expositions universelles de Douai, de Paris et de Lille : celle-ci, qui se déroule en 1902, lui permet d'être classé hors-concours ! On recommande alors le bonbon pour ses propriétés digestives et son goût très rafraîchissant.

En tout cas aujourd'hui, la popularité de ce bonbon lui a valu un classement au patrimoine immatériel de l'humanité !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !