This website requires JavaScript.

Jeter l'argent par les fenêtres !

Façade sur rue | Christophe.Finot / CC-BY-SA
Festivités Hôtel particulier Palais Granvelle
C'est au XVIIe s que le palais passe au petit-fils d'un des frères du cardinal de Granvelle : Jacques-Nicolas de La Baume, comte de Saint-Amour. De rudes guerriers, ceux-là, tout sauf de fins amateurs d'art ! Endetté jusqu'au cou, Jacques se met à vendre les objets précieux du palais. Pire, à les donner ! Les trucs qui brillent, hein, pas les papiers ou les livres. Ca, il s'en fiche ! Il les jette carrément. Et pour couronner le tout, les comtes passent leur temps à organiser des fêtes grandioses. Ils invitent au palais le marquis de Castel-Rodrigo, envoyé du roi d'Espagne pour négocier des affaires (eh, à cette époque Besançon est espagnole). Il y séjourne un mois en 1664 : il a amené sa fille, la demoiselle de Moura, qui ne trouve rien de mieux à faire que de jeter des pièces d'or aux gens dans la rue, depuis les fenêtres du palais...

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !