Villandry et le Genêt mourant

Vinaigrette 0
La paix de Colombiers - ©Public domain La paix de Colombiers - ©Public domain
Château de Villandry Château Château de la Loire Philippe II Auguste Henri II d'Angleterre

Saviez-vous qu'en juillet 1189 se conclut ici la « paix de Colombiers » ? Un traité entre Henri II Plantagenêt roi d'Angleterre, son fils Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste. Philippe et Henri, deux ennemis de toujours... Henri, vieux, malade, se morfond au château de Chinon.

Philippe, grand vainqueur, vient de conquérir la ville de Tours. Henri se met en route vers Colombiers. Dur, pénible périple... Plusieurs fois, il doit s'arrêter. Il arrive exsangue au château. Philippe voit bien l'état d'Henri. Roi ou pas, ennemi ou pas, il reste humain...

Alors, il lui propose un manteau pour s'asseoir. Mais le vieux roi refuse, digne, à peine soutenu par ses hommes de confiance. Il dit seulement qu'il veut « entendre et voir ce qu'on requérait de lui, et pourquoi on lui enlevait sa terre. » Henri devait mourir quelques jours plus tard, à Chinon... trahi et abandonné.


Et encore !