Petite histoire du pont Louis-Philippe de Paris

Vinaigrette 0
Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le pont - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Pont Louis-Philippe de Paris Pont

Emile Zola écrit dans ses Rougon-Macquart :

« Ce qui la suffoquait surtout, c'était l'encaissement de la rivière, la fosse profonde où la Seine coulait à cet endroit, noirâtre, des lourdes piles du pont Marie aux arches légères du nouveau pont Louis-Philippe. D’étranges masses peuplaient l'eau, une flottille dormante de canots, un bateau-lavoir et une dragueuse amarrés au quai. »

A peine construit, déjà immortalisé, notre pont ! Inauguré par Louis-Philippe en 1833 pour la commémoration de la Révolution de 1830, il se présente alors sous la forme d'un pont suspendu réalisé par les frères Séguin.

Tout comme presque tous les ponts parisiens à cette époque, les piétons payent un droit de péage, perçu par les deux hommes ! Une des travées est incendiée pendant la révolution de 1848.

On la reconstruit aussitôt et on donne au pont le nom de pont de la Réforme, nom qu'il gardera jusqu’en 1852. La construction actuelle date de 1862 : on l'a entièrement réaménagé (après sa démolition deux ans plus tôt) légèrement plus en amont du fleuve.


Et encore !