Petite histoire de l'église Saint-Roch de Paris

Vinaigrette 0
La façade - ©Britchi Mirela / CC-BY-SA La façade - ©Britchi Mirela / CC-BY-SA
Eglise Saint-Roch Eglise paroissiale

Au début du XVIe s, les habitants du faubourg Saint-Honoré, fraîchement installés, réclament la construction d'un lieu de culte.

Eloignés de toute paroisse, ils leur faut attendre 1518 pour qu'un marchand de bétails décide de fonder un petit oratoire dans sa maison située à l'angle de la rue Neuve-Saint-Honoré et de la ruelle Michault-Regnault (actuelle rue Saint-Roch).

Dédiée en 1521 au Christ et consacrée en 1525, la chapelle devient vite trop petite pour le très grand nombre de croyants.

Hé bien ! En août 1578, une église dédiée à Saint-Roch voit le jour, à l'endroit prévu pour la construction d'un hôpital ! Saint Roch étant le patron des épidémies, ça tombe bien !

Achevée en 1588, érigée en paroisse en 1633, on reconstruit l'église en 1653 sur les plans de Jacques Le Mercier. Anne d'Autriche et son fils Louis XIV viennent en personne poser la première pierre ! Jules Hardouin-Mansart reprend le chantier en 1706 à la mort de Le Mercier.

Rien ne va plus ! Des difficultés financières entrent en compte. Le roi autorise en 1709 la création d'une loterie pour trouver des fonds, chose qui avait permise de finir Saint-Louis-en-l'Ile en 1702... En fin de compte, ce qu'il reste à faire, ce sont les voûtes.

En 1719, l'intervention du célèbre banquier Law, habitant alors place Vendôme tombe à pic ! Il offre la somme généreuse de 100 000 livres et les voûtes sont finalement construites dès 1722 et l'église consacrée en 1735.


Et encore !