Parentignat, les Lastic... et la pierre de Volvic

Vinaigrette 0
Pierre de Volvic - ©Père Igor / CC-BY-SA Pierre de Volvic - ©Père Igor / CC-BY-SA
Château de Parentignat Château

Sacrés chevaliers !

La famille de Lastic possède ce château tout doré depuis plus de 3 siècles ! Ca tombe bien, ça vous dit de faire connaissance avec un de leurs ancêtres ? Vous vous souvenez sûrement des chevaliers qui protégeaient les reliques de saint Julien des pillards, à Brioude...

Eh bien, la famille auvergnate des Lastic descend d’un de ces chanoines-comtes, Pierre-Bayart de Lastic, au XIe siècle ! Et depuis, pour honorer cet aïeul, les cadets se font eux aussi chevalier de l’ordre... Un ordre qui semble avoir inspiré celui des Templiers, d’ailleurs.

De la lave de Volvic

Ce sont Jean-Antoine de Lastic, prieur de Bredons et son neveu François de Lastic qui achètent en 1707 le domaine de Parentignat. Parentignac, comme il s'appelle encore à l'époque, ressemble à une grosse forteresse carrée aux tours massives. Et ça ne convient pas du tout aux nouveaux propriétaires !

Les travaux d'aménagement commencent dès 1710 : on élève un corps de logis central relié à droite et à gauche par des bâtiments flanqués de petites tours rondes. La lave de Volvic qu'on a utilisé pour les encadrements des portes et des fenêtres ressort nettement sur la pierre jaune des façades, vous ne trouvez pas ?

Ensuite, vers 1714, les Lastic rachètent toutes les maisons du bourg, les font raser pour aménager la grande cour d'honneur et construire les écuries. Travaux colossaux ! C'est peu de le dire... François de Lastic aura consacré 100 000 livres pour la construction de sa demeure ! Et à sa mort en 1749, le chantier n'est pas terminé. Qui va le poursuivre ? François IV de Lastic !


Et encore !