Les Jacobins de Morlaix, du couvent au musée

Vinaigrette 0
Le couvent - ©Thesupermat / CC-BY-SA Le couvent - ©Thesupermat / CC-BY-SA
Musée des Jacobins de Morlaix Couvent Musée

Du gratin au couvent

A leur passage dans la ville, Anne de Bretagne et Marie Stuart sont logées ici. Les Etats de Bretagne y tiennent leurs réunions et le moine Albert le Grand s'y retire pour écrire ses Vies, gestes, morts et miracles des saints de Bretagne... Mais oui, du haut de ses murs, des siècles et des siècles nous contemplent !

Un couvent devenu musée

Le musée de la ville s'est depuis installé dans l'ancienne église du couvent. Un couvent fondé par des moines Dominicains après le passage à Morlaix de saint Dominique en 1213. L'église accueille au départ les collections archéologiques de la Société d'études scientifiques du Finistère, puis le comte Ange de Guernisac lègue une importante collection de peintures, ce qui permet l'ouverture du musée en 1887.

Monet, Dargent... et un Ankou !

Y sont exposées des toiles de Courbet, des huiles flamandes, italiennes, hollandaises, des toiles du breton Yan' Dargent, de Boudin, Girardet... collection plus tard complétée par des toiles plus modernes de Monet, Le Sidaner.

On a fait la part belle à la peinture, oui mais n'oublions pas les meubles bretons, la collection d'orfèvrerie locale, les belles statues religieuses venant d'églises de la région, dont un Ankou en bois du XVIIe siècle... le seul en Bretagne avec celui de Ploumilliau ! On retrouve aussi les collections archéologiques de la Société scientifique du Finistère.


Et encore !