Balleroy et François de Choisy, l'abbé travesti

Vinaigrette 0
Le château - ©Chatsam / CC-BY-SA Le château - ©Chatsam / CC-BY-SA
Château de Balleroy Château François-Timoléon de Choisy

Vous vous souvenez peut-être de l’abbé de Choisy, élevé comme une fille par sa mère, qui s’est travesti toute sa vie ? Il s'appelle François-Timoléon, et on le retrouve à Balleroy, à la suite de son père Jean.

Curieux personnage, l'abbé ! D’Argenson le décrit comme ayant « de l’esprit et de la mémoire, une conversation intéressante et curieuse, mais il s’est toujours senti de son éducation efféminée et n’étant plus d’âge à s’habiller en femme, il ne s’est jamais trouvé capable de penser en homme. » Lui dit dans ses Mémoires :

« Une dame qui a tout l’esprit du monde a dit que j’avais vécu 3 ou 4 vies différentes : homme, femme, toujours dans les extrémités, abimé dans l’étude ou dans les bagatelles, estimable par un courage qui mène au bout du monde, méprisable par une coquetterie de petite fille et, dans ces états différents, toujours gouverné par le plaisir... »

Il a bien vécu, François... mais, complètement ruiné, il doit vendre Balleroy. On raconte que quelques années plus tard, en passant devant son ancien château, il soupire : « Ah, que je te mangerais bien encore !  » Eh oui, c’était trop tard...


Et encore !