This website requires JavaScript.

Une crinière couleur pain d’épices

Le château | GautierPoupeau / CC-BY-SA
Château Château de Suze-la-Rousse

Au tout début de son histoire, le château de Suze n’est qu’un simple rendez-vous de chasse des princes d'Orange.

Puis, les puissants seigneurs des Baux commencent la construction d'un donjon au XIIe siècle.

Bon, OK, il ne reste pratiquement rien de ce premier édifice.

Mais allez, imaginez deux secondes une bonne grosse forteresse rectangulaire flanquée de tours massives, de créneaux et de mâchicoulis : ça y est, vous y êtes ?

C’était LA demeure défensive médiévale par excellence...

Bertrand des Baux passe le fief à sa fille Marguerite.

La fille en question porte le surnom de « la Rousse », à cause de sa magnifique chevelure couleur pain d’épices.

Est-ce cette demoiselle qui donna son nom au château ?

Euuuhh... non. On sait que très tôt déjà, les écrits parlent du bourg de Suza la Rossa.

Marguerite devait donc son surnom de Rousse à ce qu’elle était dame de Suze, pas à sa crinière de feu...

Et du coup, ce Rossa (« la Rousse ») viendrait de la couleur des pierres ocre locales.

Pas tirée par les cheveux, l’explication !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !