This website requires JavaScript.

Thomas Hue, seigneur de Miromesnil... et abolitionniste

T. Hue | Public domain
Château Château de Miromesnil

1689. Le nouveau seigneur de Miromesnil s'appelle Thomas Hue de la Roque.

Il vient d’obtenir l’érection de son château en marquisat.

Et vous savez quoi ? M’sieur le marquis a un petit-fils franchement plus connu. Si, si !

Il s’appelle Armand-Thomas Hue, lui aussi marquis de Miromesnil.

Garde des Sceaux du roi Louis XVI, le monsieur abolit la question.

Hé, vous connaissez, la question ? Il s’agit de la torture en échange d’aveux !

C’est un homme généreux et désintéressé, Thomas.

Du coup, à la Révolution, les gens le laissent tranquille : il passe le tumulte enfermé dans une petite pièce du château...

Et Miromesnil se fait vendre par les héritiers du marquis en 1805.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !