This website requires JavaScript.

Taillevent, top chef du château de Gombervaux et son festin de roi

Quand : 1367

Les Riches Heures du duc de Berry | Art Gallery ErgsArt / Public domain
Château Festivités Charles V Château de Gombervaux

Un festin pour un traité

Odeur de gingembre. D’épices. Fumet de viandes rôties.

Claquement des marmites et rugissements des cuistots.

Ca chauffe, dans les cuisines de Gombervaux !

Le célèbre cuisinier Guillaume Tirel dit Taillevent, propose un festin royal à Charles V, de passage au château de Gombervaux, en 1367 !

Les connétables Olivier de Clisson et Bertrand Du Guesclin ont aussi répondu à l’appel.

Oui, on vient pour la ripaille, mais surtout pour signer le traité de Vaucouleurs avec les ducs de Lorraine et de Bar !

Un traité qui doit sécuriser la région, mise à mal par des bandes armées qui font régner la terreur...

On y sert pas moins de 5 services :

« En premier mets : Venaison de sanglier en souppe, Sabourot de poussins, Boussac de lièvres, Oyes à la trayson.
« Second mets : Cygnes, Hérons, Faisans, Paons. Trimolecte de perdris.
« Tiers mets : Most Jehan, Pasté de merles, Pijons au sucre.
« Le quart mets : Dariolles de cresme fricts, Pastés de poires.
« Quint metz : Amandes, Noysilles, Poires crues, Jonchées. »

Les recettes de Taillevent

Saviez-vous que le cuisinier Taillevent a écrit le plus célèbre des bouquins de cuisine médiévale, le Viandier ?

Le menu ci-dessus vient de là. Il nous donne la liste des plats, avec les recettes en prime !

On apprend que la trimolette et le sabourot se font avec lard, bouillon de bœuf et oignons frits ciselés finement.

Sans compter le rajout d’épices (cannelle et gingembre) et de sucre, sans oublier le combo pain aillé/foies de volailles, à faire tremper dans le bouillon de bœuf…

Dariole et jonchée

Restent peut-être des termes un brin obscurs, plus tellement utilisés de nos jours !

• Le boussac ? Un genre de civet. Le sabourot ? Un plat de viandes.

• Les noysilles, probablement des noisettes !

• La dariole, un flan ou une pâtisserie à base de pâte feuilletée.

• Quant à la jonchée, il s’agit peut-être du fromage frais encore consommé aujourd’hui dans le Sud-Ouest, dont on se régalait déjà au Moyen-Age.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !