This website requires JavaScript.

Saint-Michel de Murato : les sculptures obscènes des Pisans

L'église | Ophelia2 / CC-BY-SA
Eglise paroissiale Eglise Saint-Michel de Murato

A en croire Prosper Mérimée, c'est « la plus élégante, la plus jolie église » de toute la Corse !

Toute isolée sur sa plaine, elle se reconnaît entre mille grâce à son décor polychrome vert foncé (chlorite schisteuse) et blanc (calcaire de Saint-Florent).

Mais de quand date-t-elle ?

Du XIIe siècle, alors que les Pisans gouvernaient l'île de Beauté.

Quoi ? Les Pisans ? Ah, qu'est-ce qu'ils font là, ceux-là ?

Je vous explique rapidement : la Corse traversant une période troublée, c'est en 1091 que le pape Urbain II la cède à la République de Pise, histoire de remettre un peu d'ordre.

Immédiatement, on voit alors fleurir un peu partout villes neuves, ponts, routes, mais aussi églises ou cathédrales !

Dont notre petite chapelle romane...

Entrelacs et figures étranges en bas-reliefs ornent la façade. Mérimée qualifie certaines de ces sculptures d'« obscènes » : oui, bon.... pas tant que ça !

Le serpent tentant Eve, un homme tenant un olifant... tout cela dans un style assez grossier.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !