This website requires JavaScript.

Ripaille en vue au Thoronet

Dans l'abbaye | Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Abbaye Cistercien Abbaye du Thoronet

Au Moyen-Age, l’abbaye du Thoronet devient rapidement riche et prospère, avant qu'au XVe s, la règle cistercienne ne se radoucisse, comme dans beaucoup de monastères à cette époque en France : décadence en vue !

Mais si, jugez-en par vous-même : les moines vivent une vie paisible, ne se privant de rien !

Un registre fait état de la table, garnie « d'assiettes en faïence, de carafe de verre blanc », servie « de gibiers, poissons de mers et de rivière, pomme et poires de la montagne, melons et figues de Salernes, pruneaux de Digne, haricots noirs et blancs, oignons de la Garde-Freinet... »

On payait 625 livres pour des « muletiers, boulangers, cuisinier, jardinier, chasseur... ». Bref, on ne manquait de rien !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !