This website requires JavaScript.

René de Lucinge, l’humaniste des Allymes

Vue aérienne | Classiccardinal / CC-BY-SA
Château René de Lucinge Château des Allymes

Et Ain, et deux

Voilà donc le fils de Charles de Lucinge, René. Après le passage du paternel terrible, place à l’humaniste, l’écrivain, l’homme posé et diplomate qu’on connaît pour au moins un fait ! Et non des moindres, puisqu'il a négocié le traité de Lyon, qui rattache la région du Bugey (où se trouve les Allymes) à la France... Et oui ! En 1601, plus précisément, le roi de France Henri IV et le duc Charles-Emmanuel de Savoie signent le rattachement des futurs pays qui constitueront plus tard le département de l'Ain !

Son château

Et quid de René, alors ? Eh bien, fatigué par la vie politique, il part se reposer dans sa forteresse : à l'époque, elle ressemble à un quadrilatère flanqué d'un donjon et de hautes tours, entouré de puissants murs d'enceinte où dans la basse-cour viennent vivre les habitants du village. Un impressionnant donjon de 30 m de haut, dites donc, dont les murs mesurent jusqu'à 2,50 m ! Je vous avais dit qu'on se trouvait là dans une forteresse taillée pour la guerre ?... Les deux étages comportent chacun une grande salle carrée.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !