This website requires JavaScript.

Pierre de Luxembourg à Avignon... et le petit dénicheur d'oiseau

Pierre de L., Petit-Palais, Avignon | Antoine Meissonnier / Public domain
Miracle Couvent Couvent des Célestins d'Avignon

Pierre et sa source

Mais qui se cache derrière Pierre de Luxembourg, ce saint à la mémoire de qui Clément VII fonda le couvent ?

Originaire de Lorraine où il naît en 1369, Pierre devient chanoine de Paris en 1379 , puis évêque de Metz en 1384 grâce à Clément VII.

2 ans plus tard, il devient cardinal d'Avignon. Belle promotion...

Mais le jeune homme meurt à peine un an après !

On l'enterre dans le petit cimetière Saint-Michel, dans une chapelle qui deviendra plus tard le couvent des Célestins.

Plus tard aussi, Clément VII demandera à reposer auprès de Pierre...

Nos deux compères pourraient reposer en paix, mais non : en 1527, juste à côté du tombeau de Luxembourg, on découvre une source aux eaux limpides qu'on dit miraculeuse et qui soigne les maladies !

Le miracle du dénicheur

Un des miracles les plus frappants se passe en 1432, à Avignon.

Un jeune garçon d'une douzaine d'années était grimpé en haut de la tour de Trouillas, dans le palais des Papes, pour y chercher des nids d'oiseaux.

Malheureusement, il fait une chute sur des rochers juste en bas. La foule se précipite, suivie du père du jeune garçon.

Il hurle : « Pierre de Luxembourg, venez à mon aide ! » et ramasse les restes de son enfant dans un sac qu'il porte à l'église des Célestins.

Là, il pose le sac sur le tombeau de Luxembourg, à qui il demande la résurrection !

Et au milieu de la foule en prière, le sac remue et le fiston en sort vivant !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !