This website requires JavaScript.

Souvigny, la nécropole des ducs de Bourbon

Quand : 916 - 1934

Vue d'ensemble | Daniel VILLAFRUELA / CC-BY-SA
Prieuré Lieu de sépulture Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul de Souvigny

Bourbon-l'Archambault, Chantelle...

Souvigny est un peu le Saint-Denis des Bourbons : une nécropole qui abrite les gisants des seigneurs du coin, les Bourbons.

On les a rencontrés dans leur fief, Bourbon-l’Archambault !

C’est là que tout commence.

De plus en plus puissants, au service du roi, ils deviennent ducs et quittent Bourbon pour Souvigny, où ils offrent aux moines de quoi construire une abbaye, en 916.

Puis, c’est Moulins, la capitale de leur duché après le mariage d’Anne de Beaujeu, fille de Louis XI, avec Pierre II. Sans oublier le prieuré de Chantelle...


Gisants de Louis II et d'Anne d'Auvergne

Gisants de Louis II et d'Anne d'Auvergne | ©Daniel VILLAFRUELA / CC-BY-SA

Une longue histoire !

Le tout premier Bourbon, comme son nom ne l’indique pas, c’est Robert de Clermont : dernier fils du roi de France saint Louis.

C’est grâce à sa femme Béatrice de Bourgogne, dame de Bourbon, qu’il obtient ces terres et fonde la dynastie.

Des terres fondées par la toute première maison de Bourbon, avec Adhémar... en 913 !

C’est lui qui fonde le château de Bourbon-l’Archambault.

C’est lui aussi qui fait don de son château de Souvigny, avec l’église qui va avec, à l’abbé de Cluny Bernon, pour y construire une abbaye.

Parmi les têtes les plus célèbres de la famille, Anne de Beaujeu et le connétable de Bourbon !

Sans oublier Henri IV, premier roi Bourbon : lui succèdent Louis XIII, son fiston, puis Louis XIV, XV, XVI, XVIII, Charles X et Louis-Philippe.

Sans oublier non plus les ramifications sans fin de la famille : Bourbon-Orléans, Bourbon-Parme, Bourbon-Siciles, Bourbon-Busset...


Gisants de Louis II et de sa femme Anne

Gisants de Louis II et de sa femme Anne | ©Pethrus / CC-BY-SA

Les tombeaux de Souvigny

On voit toujours dans l’abbatiale les tombeaux suivants :

  • Agnès de Bourgogne (fille de Jean sans Peur) et Charles Ier, beaux-parents d’Anne de Beaujeu ;
  • Louis II de Bourbon (†1410) et Anne de Forez (†1417), ainsi que leur fils Jean Ier (†1434) ;
  • Anne de Beaujeu (†1523), sa fille Suzanne (†1522) l’épouse du célèbre connétable de Bourbon, son mari Pierre II (†1503) ;
  • La fille légitimée de Louis XIV et de sa maîtresse Mme de Montespan, Louise-Marie de Bourbon (†1681) : la petite Toutou, comme ses parents la surnomment, meurt de maladie à l’âge de 6 ans, à Bourbon-l’Archambault. Proximité oblige, on l’enterre à Souvigny. La maman n’a pas le droit d’assister aux funérailles, son nom ne figurant pas sur l’acte de légitimation. Elle n’a aucun droit sur l’enfant !
  • Le prince Sixte de Bourbon-Parme (†1934), frère de l’impératrice d’Autriche-Hongrie Zita ;
  • François de Bourbon-Montpensier (le frère du connétable de Bourbon) ;
  • Charles Ier (†1456), fils de Jean Ier de Bourbon.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !