This website requires JavaScript.

Petite histoire du couvent des Minimes d'Orléans

Les arcades du couvent | Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Couvent Couvent des Minimes d'Orléans

En 1612, les Minimes (ordre mendiant fondé par Saint-François de Paule) obtiennent à Orléans le terrain des « buttes des arbalétriers et des arquebusiers », situé rue d'Illiers, pour s'y installer.

La construction du monastère débute en 1615 et l'église est bénie en 1626.

Au XVIIIe siècle, les religieux quittent les Minimes pour s'installer rue des Pastoureaux.

A partir de la Révolution, le couvent devient successivement une maison d'arrêt, une filature de coton, un pensionnat de garçons.

Quelle destinée pour un édifice religieux !

En 1860 s'installe le petit séminaire de Sainte-Croix.

Après avoir servi de caserne, les lieux sont occupés par les Archives départementales du Loiret.

Suite aux bombardements de 1940, il ne reste de cet ensemble que le cloître, caractéristique du style de la Contre-Réforme.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !