This website requires JavaScript.

Une petite histoire du château de Val : comment celui-ci a failli disparaître en 1946 !

Quand : 1939 - 1953

Le château | Fab5669 / CC-BY-SA
Château Château de Val

A la base, lors de sa construction au XIIIe s, le château de Val est assis sur un piton rocheux vertigineux. Pas sur l’eau !

Normal, on a construit... un barrage. Et submergé la vallée.

Le barrage de Bort-les-Orgues retient les eaux de la Dordogne depuis 1952 : il s'agit de l’une des plus grandes retenues d’eau françaises !

Qui a failli avoir la peau du château, en 1946...

Dès 1939, on commence à démarcher les habitants du futur village englouti de Bort, afin de leur proposer des offres de rachats, pour leurs terres.

7 ans plus tard, la famille propriétaire du château, les d'Arcy, se fait exproprier : la vallée va se faire submerger, le château avec...

On la voit quitter son château, le mobilier sous le bras, le cœur gros... pour ne jamais revenir, donc !

Ah... à moins que ?

Vous ne devinerez jamais ce qu'il se passe, ensuite.

La hauteur de l'engloutissement est revue à la baisse. Le château échappe à la destruction, de justesse !

Oui, mais il est inhabité ! Il a même été complètement pillé.

L’E.D.F. le revend pourtant pour 1 franc symbolique à la ville de Bort-les-Orgues, en 1953, qui le restaure et rachète meubles et tableaux.

Le chantier, lui, débute en juin 1942, avec plus de 300 personnes à qui on évite ainsi le S.T.O.

Un chantier plusieurs fois mis en péril par les crues de la Dordogne et les nombreux accidents, dont le plus sérieux causa 23 morts.

Source

  • Vidéo du compte officiel d'EDF sur YouTube. 1942, le chantier du barrage de Bort-les-Orgues.
  • Encyclopédie Châteaux Passion. Éditions Atlas, 2001.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !