This website requires JavaScript.

Petite histoire du château de Rochebonne

Le château | Ansesolo / CC-BY-SA
Château Mme de Sévigné Château de Rochebonne

Autrefois fief de la famille de Fougères puis des Châteauneuf, avec l'alliance de Huguette de Fougères avec Pierre de Châteauneuf-Rochebonne en 1577, le château reçoit son aspect actuel grâce à Charles-François de Rochebonne, archevêque de Lyon de 1731 à 1740.

Dernier représentant de la famille, ses 5 sœurs entrées au couvent et ses 3 frères morts à la guerre, notre homme entreprend donc la construction de sa nouvelle demeure en 1720.

Mme de Sévigné, belle-sœur de la marquise de Rochebonne Thérèse d'Adhémar de Grignan, vient souvent au château y passer quelques jours !

Cette année de 1688, la célèbre épistolière dira :

On ne croirait pas trouver tant de politesse sur le haut d'une montagne. La maîtresse du logis est toujours noble, jolie et digne d'être aimée.


Passé à Jean-Antoine Rique, secrétaire du roi, en 1740, puis au chevalier Jean-Baptiste de Nervo en 1778, le château est alors décrit comme « flanqué de deux grosses tours rondes avec ses dépendances, pièce d'eau lavoir, pigeonnier, terrasse, maison de vigneron, grand jardin-verger... ».

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !