This website requires JavaScript.

Petite histoire de Notre-Dame-de-Grâce de Honfleur

La chapelle | René Dinkel / CC-BY-SA
Chapelle Miracle Robert Ier le Magnifique Chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Honfleur

En 1034, le duc de Normandie Robert le Magnifique, en route pour l'Angleterre, essuya une tempête si violente, qu'il se promit, s'il en réchappait, de fonder trois chapelles vouées à la Vierge.

Le beau temps revenu, le duc sain et sauf de retour sur la terre ferme réalise son vœu.

C'est ainsi qu'on commence à venir ici pour le pèlerinage dédié à Notre-Dame.

Un tremblement de terre détruit la chapelle en 1538, mais miracle !

L'autel consacré à la Vierge reste debout. Les pèlerins affluent en plus grand nombre encore pour prier sur ces restes miraculés...

Cependant, il faut songer à reconstruire l'édifice.

Mais avant tout, on a besoin de l'accord de la propriétaire du terrain, une certaine Mlle de Montpensier, qui accepte immédiatement et offre huit chênes de la foret voisine pour commencer la charpente.

En 1613, la nouvelle chapelle est achevée. Quand arrive la Révolution, les habitants d'Honfleur, très attachés à leur Notre-Dame, entament une pétition pour qu'elle ne soit pas détruite.

Tout de même vendue comme bien national, le maire décide de l'acheter pour la sauver de la destruction et la rendre à Honfleur.

Il y parvient presque mais l'Histoire en décidera autrement : en 1793, on la transforme en taverne. Sacrilège !

On la rend enfin au culte au tout début du XIXe siècle.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !