This website requires JavaScript.

Petite histoire de l'aqueduc de Montpellier

L'aqueduc | Henri MOREAU / CC-BY-SA
Aqueduc Aqueduc Saint-Clément de Montpellier

L'aqueduc de Montpellier trouve ses origines en 1753, lorsqu'on décide de l'acheminement des eaux de la source de Saint-Clément, à quelques kilomètres de la ville.

L'ingénieur en chef des travaux de la province du Languedoc, Henri Pitot, se charge aussitôt des travaux d'aménagement de ce monument qui nécessite treize années de labeur !

Long de 13 904 mètres, l'aqueduc aboutit à la place du Peyrou où se trouve un château d'eau conçu par l'architecte Donnat.

Je vous en parle d'ailleurs dans une autre page à ce sujet...

Les Montpelliérains avaient même pariés, le jour de l'inauguration : l'eau allait-elle monter jusqu'au Peyrou ?

Il faut dire que de mauvaises langues avaient beaucoup médit sur le bon fonctionnement de l'aqueduc.

Mais finalement... hourra ! Tout se passe comme sur des roulettes.

Au bout d'un siècle, la quantité d'eau ne suffisant plus pour la population toujours plus nombreuse, on fait dériver les eaux du Lez, petite rivière qui coule non loin de là. Magie, ses eaux arrivent avec celles de Saint-Clément au château d'eau du Peyrou !

Lui-même dispatchant le liquide vers trois fontaines créées à la même époque...

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !