This website requires JavaScript.

Petite histoire de la porte du Croux

Quand : 1394 - 1398

Les remparts et la porte | Moreau.henri / CC-BY-SA
Fortification Porte du Croux

Le comte Pierre de Courtenay entoure Nevers en 1194 d'une puissante enceinte fortifiée, flanquée de 7 tours : la porte des Ardilliers, celles de Saint-Didier, du Pont-Cizeau, de la Barre, de Loire, de Nièvre et du Croux.

Cette dernière, grosse tour de 3 étages, possède de petites fenêtres, une galerie extérieure dotée de mâchicoulis, et autrefois une herse et un pont-levis.

Sur la façade, on voit encore les armes sculptées, en 1593, de la ville de Nevers et de Charles de Gonzague.

Ses travaux commencés vers 1394 s'achèvent en 1398, sous la houlette des maîtres-d'œuvre Odenet Gendrat et Jean de la Forest.

Pourquoi ce nom de Croux ? Tout simplement parce qu'un profond fossé rempli par les eaux du Croux se trouvait devant la porte !

Sources

  • E. Chevalier. Guide pittoresque dans la Nièvre. 1858.
  • Nevers à la fin du 14e siècle : époque de la porte du Croux. In Mémoires de la Société académique du Nivernais (tome 5). 1894.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !