This website requires JavaScript.

Petite histoire de la porte Cailhau

La porte | Luidger / CC-BY-SA
Fortification Charles VIII Porte Cailhau de Bordeaux
Nous voici devant l'arc de triomphe construit en l'honneur de Charles VIII en 1493, sur l'emplacement d'une porte primitive élevée en 1302. La statue en marbre du roi se voyait d'ailleurs dans une niche centrale du côté de la rivière, installée là en 1495 pour rappeler sa victoire à Fornoue. Effigie malheureusement détruite à la Révolution... Du côté de la ville, un bas-relief se trouvait là, représentant le cardinal André d'Espinay, archevêque de Bordeaux. Les deux tours de la porte marquaient autrefois l'entrée du palais de l'Ombrière, détruit en 1800, résidence des ducs d'Aquitaine puis siège du Parlement. Et pourquoi ce nom de Cailhau, au fait ? Parce que le quai où notre porte se trouve se nommait autrefois quai dal Caillau... rapport au fait qu'il était pavé des cailloux du fleuve !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !