This website requires JavaScript.

Petite histoire de la fontaine du Vertbois

Quand : 1712 - 1882

La fontaine : détail | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Fontaine Victor Hugo Fontaine du Vertbois

La prison de l'abbaye

Notre fontaine se trouve adossée au mur d'enceinte de l'ancienne abbaye de Saint-Martin-des-Champs, actuel musée des Arts et Métiers.

Il en reste aujourd’hui cette tour, dite tour du Vertbois.

Une des anciennes prisons de l’abbaye !

Quand la prison de l’abbaye Saint-Martin était pleine, c’est dans cette tour du Vertbois que

« les religieux de Saint-Martin ont mis autrefois les moines convaincus de quelques crimes. Mais c’était sous terre, avec un peu de pain et d’eau, dans une basse fosse, qu’on les laissait mourir misérablement. »
La fontaine

Fontaine et tour du Vertbois | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA

La fontaine du Vertbois : une histoire d'eaux

Notre fontaine amenait autrefois l'eau potable jusque dans l'abbaye voisine, depuis une petite source nommée Savies, située dans le quartier de Belleville.

De l’eau potable, vitale, en tout temps, à Paris !

C’est pourquoi le baron Haussmann n’a pas fait détruire cette fontaine, malgré ses plans d’urbanisme au milieu du 19e siècle, conscient du besoin en eau du quartier.

Et c’est déjà le cas, lors de sa construction, en 1712 : les religieux de Saint-Martin-des-Champs demandent au roi la permission de détruire plusieurs maisons appartenant à leur abbaye, situées rue Saint-Martin.

En échange, ils proposent de faire construire au coin de la rue du Vertbois, une fontaine publique pour les habitants du quartier. Permission accordée !

La première pierre est posée le 12 août 1712.

La fontaine : détail

La fontaine : détail | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA

Qui est l’architecte de la fontaine ?

Louis XIV décide de la construction de la fontaine en 1712, à l'angle de la rue de Vertbois, dans la tour d'angle des vieux remparts de l'abbaye.

Qui est l’architecte ?

Un certain Pierre Bullet ! Je suis sûre que vous le connaissez...

À Paris, il est connu pour avoir construit la porte Saint-Martin (1674) et l’église Saint-Thomas-d’Aquin (1682) !

La fontaine : détail

La fontaine : détail | ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA

Victor Hugo à la rescousse !

Les travaux d’aménagement de Paris de Haussmann, au 19e siècle, menacent la fontaine du Vertbois : on veut la démolir !

C'est sans compter les flots de protestations qui s'élèvent de la part de tous les Parisiens !

La Société des antiquaires de France, menée par Victor Hugo, veut faire entendre sa voix.

Voilà ce que le célèbre écrivain rédige :

« Démolir la tour ? Non ! Démolir l'architecte ? Oui ! Cet homme doit être immédiatement révoqué. Il ne comprend rien à l'histoire et par conséquent rien à l'architecture. Sur pied la tour. A terre l’architecte. […] Tous les vieux vestiges de Paris doivent être conservés désormais. Paris est la ville du passé. Pourquoi ? Parce qu'elle est la ville de l'avenir. »

Grâce à ce coup de force, la fontaine du Vertbois est sauvée !

Ce qui n'a pas empêché sa reconstruction (au détail près) en 1882.

Depuis, une plaque signale :

« La tour dépendant de l'enceinte fortifiée du prieuré de Saint-Martin-des-Champs construite vers 1140 et la fontaine du Vertbois érigée en 1712 ont été conservées et restaurées par l’État en 1882 suivant le vœu des antiquaires parisiens ».

Sources

  • Anatole de Coëtlogon. Les armoiries de la ville de Paris. 1874.
  • Jacques Hillairet. Connaissance du vieux Paris. Éditions Princesse, 1963.
  • Jacques-Antoine Dulaure. Histoire de Paris. 1851.
  • Albert Tissandier. La tour et la fontaine du Vert-Bois. In L'Illustration du 1/12/1880, n° 1971.

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !